Le Morvan terre d’accueil

Cette expression sied à ravir à ce coin de Bourgogne qui en ce jeudi de juin a retrouvé soleil et température de saison pour permettre aux médaillés de cheminer sur les différents sites prévus au programme de cette sortie. Partis de Nevers ou du nord de la Nièvre, tous convergent vers la maison du Parc à Saint-Brisson où ils se retrouvent à 9h15.

La découverte des Musées à Saint-Brisson

Première étape de cette journée la Maison des Hommes et des Paysages. et le Musée de la Résistance. La visite de la première éclaire sur les mouvements de populations qui s’implantent historiquement très tôt dans le Morvan, l’environnement naturel qu’ils découvrent et son évolution au fil des siècles qui conditionnent les modes de vie et les fluctuations de population. L’habitat, la dureté des conditions de vie, les effets de la proximité avec la région parisienne, autant de sujets qui sont analysés, documentés et livrés à la réflexion tout au long du parcours des visiteurs. L’eau, le bois sont des facteurs indissociables de la vie morvandelle. Dans un autre registre, les nourrices ont marqué à jamais une période de l’histoire de cette région. Elles qui pendant quatorze mois partaient en région parisienne pour allaiter des enfants subvenaient ainsi par complémentarité de revenus aux besoins matériels de leur propre famille.

La visite du Musée de la Résistance fait appel à un période bien délimitée de notre histoire de France celle de la seconde guerre mondiale et à un secteur géographique bien précis. La visite permet de découvrir ou de se remémorer des faits, des lieux, des hommes qui dans cette période sombre de l’occupation nazis se sont révoltés contre l’occupant. Il renseigne comment et pourquoi le Morvan est entré en résistance active. Il met en lumière les moyens d’action, le rôle de la propagande de Vichy et des allemands, les conditions de vie des maquisards, le rôle de la population locale, le tribu payé par la Résistance. Les photos sont celles des hommes et des femmes qui ont combattu et pour certains sont morts sur cette terre Morvandelle. Les lieux, ce sont les villages, hameaux, lieux-dits du Morvan. Les écrits sont ceux de morvandiaux de souche ou d’adoption, d’institutions et d’organisations souvent clandestines.

La visite guidée du barrage des Settons

La seconde partie de la matinée est réservée à la visite du barrage des Settons (les Cheutons en morvandiau). Alimenté essentiellement par la Cure, c’est un barrage dit de “force”, haut de 20 mètres, construit en blocs de granit, au cours des années 1854 à 1861. Sa raison d’être consistait à faciliter la navigation sur l”Yonne et le flottage du bois jusqu’à Paris. Avec 13 km de périphérie et 366 hectares de retenue d’eau, il est aujourd’hui essentiellement voué au tourisme. Merci à notre guide pour la présentation de ce lieu, du local de la salle des machines et de la maison du garde.

Il est intéressant d’observer au niveau du barrage, en contrebas de la maison du garde,une construction de ce qui fut l’école des enfants du Morvan. Elle accueillait bien sûr les enfants qui s’y rendaient à pieds mais aussi ceux qui arrivaient par voie navigable et qui évitaient ainsi des heures de marche pour parcourir la périphérie du lac.

La pause repas au restaurant Les Terrasses

Avant de poursuivre l’après-midi par d’autres activités, le repas du midi est servi sur les bords du lac au restaurant Les Terrases. Menu simple, convivialité de rigueur, échanges… bref de quoi repartir de plus belle vers 14h30

Le tour du Lac sur le bateau Morvan

Le bateau Morvan accueille les participants, pour un tour du lac, agrémenté des explications du capitaine du bateau sur les origines du lac, son environnement, sa gestion, ses règles d’utilisation car celui-ci est ouvert à pratiquement tous les sports nautiques en même temps. Un passage au-dessus des restes d’un moulin englouti permet de préciser que la vallée inondée était surtout une zone de marais et de bocage. Au passage de l’île, réserve naturelle protégée, une information nous est donnée sur la faune ailée et aquatique, mais également sur la flore de l’endroit.

La saboterie de Gouloux

Dernière étape du parcours découverte avec la saboterie de Gouloux. Créée en 1947 par Camille Marchand, reprise par son fils en 1980 sabotier lui aussi, l’entreprise s’est diversifiée. Outre les sabots, les pieds de sapins de Noël, la scierie, la boissellerie, les contenants horticoles,le flocage des sapins, mais aussi la construction de maisons en bois figurent désormais au chapitre des activités de l’entreprise. La photo ci-dessus montre des sabots couverts, demi-couverts taillés dans le bois de bouleau. La photo suivante montre un exemple de machine utilisée pour modéliser le sabot. Elle date du 19ème siècle, tout comme celle destinée à creuser le sabot. Pour le plaisir l’une et l’autre ont été actionnées par un sabotier pour créer devant nos yeux une paire de sabots

Un détour par le magasin de ventes et chacun regagne son véhicule. Il faut désormais quitter le Morvan, revenir chez soi, attendre une prochaine sortie…. Au passage, il faut saluer l’initiative de l’Association Morvan Découverte et l’instauration de ce circuit découverte en 5 étapes (https://www.morvan-decouverte.com)

Assemblée Générale du 03/02/2019

Il est un peu plus de 10 heures en ce dimanche matin du 3 février 2019 lorsque le Président Robert Lécole déclare ouverte l’Assemblée Générale 2018 du C.D.M.J.S.E.A 58.

A ses côtés, ont pris place outre la secrétaire et le trésorier de l’association, le représentant du maire de Nevers, Daniel Devoise Adjoint délégué aux Sports aux Travaux et aux Infrastructures et Brigitte Hivet, Directrice Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Cette dernière a par ailleurs pour mission de représenter Madame Sylvie Houspic, Préfète de la Nièvre, retenue par ailleurs.

Après les propos de bienvenue et une minute de recueillement en mémoire des Médaillés qui sont décédés au cours de l’année 2018, le Président brosse à grands traits les événements marquants de l’année, laissant à la Secrétaire le soin d’aller plus en détail au cours du compte-rendu d’activités. Il fait part de sa satisfaction lorsqu’il évoque la qualité du relationnel avec les personnels de la DDCSPP ou encore le plaisir des rencontres avec les adhérents. Il s’inquiète par contre devant l’incertitude des sources de financement comme le le FNDS par exemple ou la difficulté à faire adhérer les nouveaux médaillés. Il rappelle son attachement à la remise des médailles en Préfecture avec la solennité du lieu et la considération témoignée aux médaillés par le représentant de l’Etat. Il se projette sur les mois qui viennent et annonce la réalisation de manifestations au cours de l’année 2019.

C’est maintenant au tour de la secrétaire de rendre compte dans le détail, des activités de l’exercice 2018 , d’annoncer la stabilité du nombre des adhérents, d’informer sur l’activité des membres de l’instance dirigeante.Le trésorier intervient à son tour pour dresser les bilans comptables et financiers de l’exercice écoulé, rappeler la bonne santé financière de l’Association et la vigilance qui s’impose dans la gestion au quotidien, tant la marge de manoeuvre pour équilibrer les recettes et les dépenses se réduit. Enfin, les vérificateurs aux comptes informent de la réalisation de leur mission et des conclusions qu’ils en tirent.

Tout au long de la réunion l’Assemblée est amenée à s’exprimer. D’abord sur l’approbation des rapports divers, sur l’évolution du montant de la cotisation, sur l’affectation du résultat comptable de l’exercice 2018 et enfin sur le projet de sortie 2019 .

C’est au tour des personnalités présentes de s’exprimer à l’invitation du Président. Madame la Directrice de la DDCSPP rappelle son attachement à l’Association des Médaillés et indique que tout est mis en oeuvre pour que la prochaine remise des médailles se tienne en Préfecture. Elle ne peut par contre apporter des précisions sur la réorganisation des moyens dédiés aux sports et aux associations ne disposant à ce jour d’aucune information

Le représentant de la Ville de Nevers exprime son plaisir d’avoir participé à cette réunion et rappelle que le site Internet de la Ville est à disposition pour des actions de communication

Comme le veut la coutume, c’est autour du verre de l’amitié que prend fin cette matinée d’Assemblée Générale. Ceux qui se sont inscrits préalablement se retrouvent autour de la table d’un restaurant de Marzy où les échanges alternent avec les plaisirs de la table.

Le bénévolat à l’honneur

Album photos diaporama :cliquer ici

En cette fin d’après-midi du mois de décembre, la lumière filtre par les fenêtres du salon d’honneur de la Préfecture nivernaise. Durant quelques instants, les bénévoles qui oeuvrent depuis des années au sein du monde associatif sont mis à l’honneur.

Accueillis par Ludovic Perrin, Directeur de Cabinet du Préfet, Brigitte Nivet, Directrice Départementale de la Cohesion Sociale et de la Protection des Populations, Robert Lécole Président du Comité Départemental des Médaillés de la Jeunesse des Sports et de l’Engagement Associatif, trente-trois récipiendaires voient leur poitrine s’enorgueillir du symbole de la reconnaissance pour leur activité bénévole.

La soirée commence par les propos d’accueil du Directeur de Cabinet du Préfet, au nom de la Préfète Sylvie Houspic retenue par ailleurs. Il rappelle brièvement l’importance que l’Etat accorde au monde associatif et combien le rôle des bénévoles est essentiel. Il indique les mesures  prises par le législateur pour venir en aide aux associations elles-mêmes, mais également aux bénévoles en particulier. Il énumère les moyens financiers mis en oeuvre par l’Etat à travers les différents fonds dédiés  à l’aide matérielle du sport, de la culture, de la jeunesse, du monde associatif dans son ensemble. Il termine son propos en remerciant, celles et ceux ici présents pour l’action qu’ils mènent au quotidien au sein de leur association.

Madame Brigitte Nivet, prend alors place au pupitre pour retracer individuellement le parcours de chacun des bénévoles honorés ce jour. Elle souligne au passage le paritarisme hommes-femmes de cette promotion.

Au nom de la Ministre de la Jeunesse des Sports et de l’Engagement Associatif, le Directeur de Cabinet du Préfet épingle sur la poitrine des récipiendaires, la médaille d’Or ou d’Argent pour les promus de l’année 2018. Au nom de la Préfète de la Nièvre il refait le même geste pour les médaillés au grade bronze. Tous reçoivent en parallèle des mains de Robert Lécole le diplôme afférant à leur grade.

Trois bénévoles sont promus au grade or ( Patrice Monferran, Pascal Barbier, Gérard Colas).

Sept sont promus au grade Argent ( Alain Bouquet, Daniel Fonteniaud, Christine Lécuyer, Christophe Nogues, Dominique-Clément Rollin, Chantal Serreau, Françoise Vallet, ) .

Vingt trois sont nommés au grade Bronze (Barao Laurence, Beauvois Nathalie, Belin Jacky, Bonnet Rémi, Dacunha Daniel, Diaz Miguel, Druot Nathalie, Gandre Carmen, Gonthier, Gillis Ludivine, Gorecki Renée, Guillerault Jean-Yves, Guyon Patrick, Martinat Jean-Philippe, Naty josette, Pacquet Françoise, Pruvot Michèle, Rochard Roland, Saclier Yves-Michel, Sid Atmane Abdelkader, Thierry Corinne, Torquet Marie-France, Cestre Pascal, Phily Alain).

Cette cérémonie se termine autour du verre de l’amitié, permettant d’échanger entre les participants, et de prolonger ce moment à la fois solennel et chaleureux.

Les médaillés au rendez-vous d’automne

La tradition est désormais bien établie, les médaillés de la Jeunesse des Sports et de l’Engagement Associatif, se retrouvent chaque automne pour partager les plaisirs de la table.

Même si la température n’est pas vraiment hivernale en cette journée de fin novembre, il n’en demeure pas moins vrai, que le vacillement de la flamme, et le crépitement des braises dans la cheminée, apportent ce complément de chaleur qui sied si bien à tout moment de convivialité.

En la circonstance, Cosnois, Châtillonnais, Neversois, Nivernais des communes autour de Nevers, tous se veulent  Bourguignons, un peu “Morvandiaux” et adeptes de la nourriture campagnarde.

Mais comment peut-il en être autrement quand le “kir” ouvre l’appétit et que les tranches de jambon cru précèdent l’omelette au lard à laquelle succède le crapiaux aux pommes ?

Mais qu’importe finalement le menu, l’essentiel est bien de se retrouver pour partager un moment  et de montrer que l’un des buts de l’association “maintenir et développer des liens de solidarité et d’amitié” est une réalité.

Les rendez-vous à venir seront autant d’instants pour échanger entre nous.

D’abord le 5 décembre en Préfecture où de nouveaux bénévoles seront honorés de la médaille de la Jeunesse des Sports et de l’Engagement Associatif.

Ensuite le 3 février pour l’Assemblée Générale de l’Association

Enfin au printemps pour une sortie à une date et un lieu qui restent à préciser.

 

 

 

 

 

MEDAILLES PROMOTION 2018

Pour l’année 2018 les promotions et nominations concernent les personnes dont le nom apparaît dans la liste ci-dessous:

Promotion OR

Mr BARBIER Pascal Football
Mr COLAS Gérard Football
Mr MONFERRAN Patrice Athlétisme

Promotion ARGENT

Mr BOUQUET Alain Boxe
Mr NOGUES Christophe Football
Mr ROLLIN DominiqueClément Canoë Kayak
Mme SERREAU Chantal Judo
Mme VALLET Françoise Football
Mme LECUYER Christine Tennis

Nomination BRONZE

Mme BARAO Laurence Jeunesse
Mme BEAUVOIS Nathalie Eng Associatif
Mr BELIN Jacky Courses nature
Mr BONNET Rémi Football
Mr DACUNHA Daniel Canoë Kayak
Mr DIAZ Miguel Randonnée
Mme DRUOT Nathalie Ski
Mme GANDRE Carmen Gym Volontaire
Mme GONTHIER GILLIS Ludivine Gymnastique
Mme GORECKI Renée Tennis
Mr GUILLERAULT Jean-Yves Karaté
Mr GUYON Patrick karaté
Mr MARTINAT Jean-Philippe Karaté
Mme NATY Josette Eng Associatif
Mme PACQUET Françoise Tennis
Mme PRUVOT Michèle Eng Associatif
Mr ROCHARD Roland Football
Mr SACLIER Yves-Michel Cyclisme
Mr SID ATMANE Abdelkader Boxe
Mme THIERRY Corinne Football
Mme TORQUET Marie-France Cyclotourisme

Au titre du contingent MINISTERIEL

Nomination BRONZE

Mr CESTRE Pascal Omnisports
Mr PHILY Alain Omnisports

SORTIE RABELAISIENNE AU PAYS DES VINS DE LOIRE

Il est neuf heures ce samedi 16 juin 2018, lorsque le parking des “Celliers de la Pauline” montre une activité soutenue. Les adhérents du CDMJSEA58 se sont donnés rendez-vous en ce lieu pour visiter la cave du Domaine d’Eric Louis à Thauvenay.

Accueillis par une hôtesse agréable, qui se montre un guide expérimenté et pédagogue tout au long de la visite, les adhérents font connaissance avec le domaine, le terroir et enfin  le travail du vin, de la vendange au verre

L’origine du  domaine, c’est Pauline, l’arrière grand-mère  de l’actuel propriétaire. C’est une descendance , avec deux enfants qui se marient et une succession qui amène la séparation du domaine en deux. C’est ensuite de nouvelles descendances et une mise en commun des moyens de production . Le frère et la soeur avec leurs conjoints respectifs  gèrent chacun un domaine et mettent en commun  la vinification et la commercialisation.

Les vins du Val de Loire qui sont proposés à la clientèle, sont le Quincy, le Menetou-Salon, le Sancerre et le Pouilly-Fumé. Les vignes  sont plantées sur un terroir composé au 2/3 de sols argilo-calcaire et 1/3 de sols silex pour le Sancerre et le Pouilly-Fumé, d’argilo-calcaire pour le Menetou-Salon et de sable pour le Quincy. Les cépages utilisés font appel au sauvignon pour les vins blanc et au pinot-noir pour les rouge et rosé.

Aux “Celliers de Pauline” la mécanisation est maximum. La vendange est confiée à la “machine” qui aspire les grains des cinq à sept grappes qui sont sur le bas du cep. La récolte est véhiculée jusqu’au pressoir “pneumatique” qui se charge d’extraire le jus du raisin. Le précieux liquide est  stocké dans des cuves en inox pour la fermentation qui nécessite une surveillance constante de la température du vin dans la cuve. La technologie vient en aide au vigneron avec des cuves à ceintures réfrigérantes et une régulation automatique de la température spécifique à chacun des produits vinifiés. D’autres opérations sont effectuées tout au long de cette phase d’élevage du vin comme le soutirage qui permet de conserver l’activité permanente et essentielle des bactéries. Enfin arrive l’embouteillage, automatisé lui aussi, de la mise en bouteilles, en passant par le bouchonnage, l’étiquetage, la mise en carton et enfin le stockage sur palettes.

Ce parcours du vin, les adhérents l’ont suivi, attentionnés et impressionnés par les technologies mises en oeuvre et la propreté des lieux.

Il ne restait plus qu’à goûter ce divin breuvage  fruit du travail de la nature, de la machine et de l’homme. C’est dans la salle de dégustation que sept vins sont soumis à l’appréciation des adhérents. En premier un Quincy blanc, suivi d’un Ménetou-Salon blanc, d’un Pouilly-Fumé, d’un Sancerre issu des deux domaines. Avec les rouge sont arrivés le crottin de Chavignol et la cuvée de Pauline fruit d’une vinification particulière. 

A chacun son appréciation sur les vins dégustés. Certainement positive au vu des cartons rangés dans les coffres des voitures. En tout cas l’unanimité s’est faite sur la qualité de l’accueil et de la présentation du domaine, du vin, et de la vinification.

Il ne reste plus qu’à partager un repas convivial sur les bords de la Loire à Saint Satur. C’est chose faite le midi.

Merci à Hervé Chauvin, à l’initiative de cette belle journée. Un beau coin de  France entre Nivernais et Berry

Que nos amis du Morvan aient le même désir de nous monter une facette de leur terroir et les adhérents pendront plaisir à les rejoindre pour la journée.

 

 

 

 

Assemblée Générale le 4/02/2018

Le samedi 4 février 2018, l’Association a tenu son assemblée Générale dans les locaux de l’UDAF de la Nièvre.

Mme Brigitte HIVET Directrice à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, Mme Corinne MANGEL adjointe déléguée au sport et aux Anciens Combattants à la Mairie de Nevers, Mr Roger ROUSSAT Président du Comité Départemental Olympique et Sportif de la Nièvre, ont répondu présent à l’invitation du Président Robert Lécole.

Après l’accueil des participants

le Président ouvre la séance

et déroule l’ordre du jour comportant, l’approbation du PV de la dernière Assemblée Générale, le compte rendu de l’activité 2017 par la secrétaire, le compte rendu financier par le trésorier, l’audition du rapport des vérificateurs aux comptes, la fixation du montant de la cotisation 2019, le vote sur le budget prévisionnel 2018, la restitution du sondage lancé auprès des adhérents, les questions de l’Assemblée.

A l’issue de ces travaux, où confiance et sérénité n’ont jamais été démenties notamment lors des votes réglementaires, les personnalités présentes sont intervenues à tour de rôle.

Elles ont exprimé le plaisir d’être parmi les médaillés, rappelé l’intérêt et le respect pour le bénévole et son action, montré certaines inquiétudes dans les orientations structurelles et territoriales actuelles, informé sur les actions et les attentes liées aux Jeux Olympiques qui se dérouleront sur notre territoire. En commun elles ont loué les bonnes relations qui existent avec l’Association.

A l’issue de la séance le partage de quelques viennoiseries a permis des échanges  entre tous de façon simple et conviviale.

Pour ceux qui en avaient exprimé la volonté et s’étaient inscrits préalablement la journée s’est poursuivie à l’hôtel Kyriad autour d’un repas en toute simplicité et dans une ambiance chaleureuse.

 

Médaillés 2017 “Dans les salons de Préfecture de la Nièvre”

 
ALBUM PHOTOS CONSULTABLE dans les LIENS UTILES du site

A.BonjeanC’est Agnès Bonjean, Directrice du service du Cabinet du Préfet, qui a accueilli les récipiendaires de la promotion 2017 des Médaillés de la Jeunesse des Sports et de l’Engagement Associatif. Au cours de son allocution de bienvenue, elle rappelle les origines de cette distinction, son but, son évolution et les bénéficiaires concernés. Ces derniers sont des bénévoles investis dans les associations locales, régionales et nationales qui oeuvrent pour le sport, la jeunesse, l’éducation populaire, le monde associatif dans toute sa richesse et sa diversité.

Madame Bonjean ne manque d’ailleurs pas de souligner l’importance du tissu associatif pour la Nation et sa complémentarité avec les services publics et les organismes de droit privé à but lucratif ou non.

PH2Elle remet ensuite les médailles aux 32 récipiendaires de la promotion 2017, aidée dans cette tâche par les services de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations représentée par son Directeur adjoint monsieur Strecker et madame Vasseur chef de service. Le Président de l’association des médaillés de la Jeunesse des Sports et de l’Engagement Associatif de la Nièvre, Robert Lécole,  apporte lui aussi son concours avec la remise des diplômes.

La médaille d’or est épinglée sur la poitrine de Mmes CHATILLON et GRIZARD ainsi que sur celle de Mrs BOUTET, LOUISET, PICOTOR

Vient ensuite le tour des bénéficiaires de la médaille d’Argent, Mmes GUILLOT, PATRY, VIRLOGEUX et Mrs GATEAU, MARLOT, PETIT.argent

Enfin, les titulaires de la médaille de bronze son à leur tour décorés. Mmes DAUBEUF, FAULON, GRISARD, NEDELLEC, RENAULT, ROUX, THIERY et Mrs BEAUVOIS, BOUCHIER, BOURGEOIS, BOUVART, BOVA DEFOSSE, DENEUIL, GAÏTA, GUENEAU, GUILLE, LEBAS, RAINON, ROBBES, THIERY.

bronze bronze1

 

 

 

 

 

C’est dans la convivialité que se termine cette cérémonie avec quelques friandises sucrées et salées, préparées et servies par les services de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

 

Les médaillés au Moulin de Vanneau…….

cliquer ici pour voir les photos ou le diaporama

cliquer ici pour voir la petite vidéo réalisée par notre ami Charles 

(article à lire ci-dessous)

Ils sont une bonne quinzaine de médaillés du CDMJSEA58 à se retrouver en terre Poyaudine pour ce second samedi de septembre.

Ils sont venus se replonger dans l’environnement des paysans de la Puisaye que le Moulin de Vanneau, à travers les siècles, a connu de par ses activités originelles.

Crée par les moines de l’Abbaye de St Germain  il est aujourd’hui le témoin de la vie d’hommes et femmes, paysans, en Puisaye, au début du XX ème siècle.

La journée débute dès 9 heures, avec le départ en direction de Saints en Puisaye localité où se situe le lieu à découvrir.

Elle se poursuit avant le déjeuner par une visite du logis du meunier, du musée des outils, du moulin à eau

A nos côtés, un guide à la fois passionné et désireux de partager avec le groupe, ravive les souvenirs de l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Ce n’est pas la vie chez les parents qui remonte à la surface, mais bien celle qu’ont connue nos grands-parents, avec l’environnement familial. De la cuisine à la chambre à coucher, des ustensiles de cuisine au mobilier, en passant par les cadres aux murs, tout est là pour rappeler la vie des paysans au début du XX ème siècle. Le four à pain, la cardeuse, le rouet, le poste à galène, la plume d’oie qui trône sur la table à côté de l’encrier, sont les témoins de cette époque.

Après le logis, les outils pour travailler le bois, le cuir, le fer, témoignent des pratiques des bourreliers, maréchaux ferrant, menuisiers, ébénistes potiers et céramistes. La varlope côtoie le rabot et la plaine de charron. L’allène se glisse au milieu des licols des poneys et chevaux, des longes et œillères. A côté du fer à cheval et de l’enclume, la tranche à rainer, le brochoir, la rénette, l’étampe attendent d’être de nouveaux utilisés. Le tour du potier, des vases en attente de finition rappellent que nous sommes en Puisaye terre de potiers.

C’est le moment, de découvrir le moulin à eau.

Alimenté par l’eau d’un ru détournée de son parcours mais restituée en quantité et qualité égales, le moulin est de type roue à augets, ce qui signifie que l’alimentation en eau se fait par le dessus, contrairement au moulin roue à aubes pour lequel l’eau utilise la parte basse de la roue. Une fois les explications du meunier entendues sur le fonctionnement externe de la roue, le groupe rejoint le logis du meunier dans lequel se trouvent, le mécanisme du moulin, les meules dormante et tournante, et la chambre du meunier. C’est l’instant de découvrir comment le grain, deviendra mouture, son et farine et comment cette dernière sera affinée pour offrir des qualités de niveau gradué. C’est le moment aussi de ressentir l’osmose entre le meunier et son moulin. De la vue à l’ouïe en passant par l’odorat et le toucher tous les sens sont en éveil.

Après la visite, le déjeuner est pris sur place, avec un menu composé de produits du terroir et de vin de Bourgogne comme il se doit. Menu de qualité pris dans un décor où le modernisme côtoie l’authentique, avec en toile de fond un feu de bois qui crépite dans la cheminée.

Pour mieux apprécier le repas rien de tel qu’une promenade digestive dans les marais en compagnie de notre guide, qui n’est autre que le meunier.

Au fur et à mesure du parcours c’est la faune et la flore que nous sommes amenés à découvrir.Les habitants des lieux humides sont multiples, batraciens tels que grenouilles, crapauds, tritons, salamandres ou encore vairons du ru et autres ragondins, sans oublier la faune ailée . Au cours de la promenade notre guide ramasse sur place un petit crapaud et nous fait découvrir le sexe de ce dernier à travers la morphologie des pattes antérieures, et en profite pour tordre le cou à certaines idées reçues concernant cet animal en particulier.

Après la faune, la flore. Devant le saule, le houblon, la prêle l’ortie, les vertus médicinales et culinaires sont mises en évidence et rappellent combien la nature est à la fois un garde manger pour l’homme mais aussi une ressource pour le soigner et agrémenter la cuisine qu’il confectionne.

En marchant, en se cultivant, en découvrant la nature, le groupe est revenu à son point de départ, la ferme du moulin de Vanneau .

Il ne reste pour chacun, qu’à embarquer dans les calèches et autres carrioles pour une promenade au pas ou au trot de percherons dont la beauté n’a d’égale que la douceur qui les anime et l’amour que leur porte ceux qui les utilisent pour la promenade ou le travail des champs. C’est au cours de ce périple que la maison du garde-barrière nous rappelle que nous sommes à Saints et qu’autrefois le rail a tenu un place importante dans la vie des paysans de la Puisaye-Forterre.

Au retour à la ferme c’est le moment de côtoyer, les animaux tous en liberté.

Les équidés cohabitent avec les caprins, la basse-cour se mêle aux ovins.

Mais comme tout à un fin, vers 16 heures le groupe se sépare chacun rentre chez soi.

Pour d’autres raisons tous se disent en eux-mêmes « adieu, veaux, vaches, cochons, couvées… » et pensent déjà à l’endormissement de ce soir, bruit du moulin en musique de fond et bonnet de meunier sur la tête. Dans leurs rêves, ils verront sûrement réapparaître les images de cette belle et agréable journée passée au Moulin de Vanneau. Ils auront en même temps, une pensée pour leurs guides du jour qui ont su réveiller leur âme d’enfant.

PROMOTION 14 juillet 2017

Promotion OR

Mr BOUTET Daniel (football)

Mme CHATILLON Eliane (Tennis, Contingent Régional)

Mme GRIZARD Annie (football)

Mr LOUISET Jean -Pierre (Ski)

Mr PICOT Jean (Cyclotourisme, contingent ministériel)

Promotion ARGENT

Mr GATEAU Roland (football)

Mme GUILLOT Marie Hélène (Tennis de table)

Mr MARLOT Michel (football)

Mme  PATRY Frédérique (Tennis de table)

Mr PETIT Gabriel (Cyclisme)

Mme VIRLOGEUX Annie (Football)

Nomination BRONZE

Mr BEAUVOIS Hervé (football)

Mr BOUCHIER David (Pétanque)

Mr BOURGEOIS Alain (Tennis)

Mr BOUVART Jean-Luc (Handball)

Mr BOVA  Alain (Engagement associatif)

Mme DAUBEUF Maryse (Engagement associatif)

Mr DEFOSSE Pascal (Tennis de table)

Mr DENEUIL Marcel (Engagement associatif)

Mme FAULON Geneviève (Gymnastique volontaire)

Mr GAÏTA Antonio (Pétanque)

Mme GRISARD Sonia (Football)

Mr GUENEAU Thierry (Karaté)

Mr GUILLE Bernard (Canoë Kayak)

Mr LEBAS Raymond (Tennis)

Mme NEDELLEC Claire (Karaté)

Mr RAINON Daniel (Aéronautique)

Mme RENAULT Martine (Education populaire)

Mr ROBBES Alain (Judo)

Mme ROUX Christiane (Engagement Associatif)

Mme THIERY Nathalie (Handball)

Mr THIERY Bernard (Education populaire)